Entreprise 2.0 et culture organisationnelle

Publié le par agathevdh

Quoi que le terme « 2.0 » est couramment utilisé dans le langage commercial, celui-ci puise ses racines dans l'écosystème du Web. Il fait notamment référence à la dimension participative de la Toile (réseaux sociaux, plateformes collaboratives, etc.) et conduit à l'émergence du « Web social ». Rapidement, les outils collaboratifs du Web - et leurs usages - se sont étendus jusqu'aux frontières des organisations, que nous appelons désormais les « entreprises 2.0 ».

 

L'adoption de ce nouveau modèle d'entreprise, reposant à la fois sur une structure technologique et sociale, exige plus qu'un simple investissement en IT. En effet, elle implique le développement d'une culture organisationnelle propice à l'émergence des usages 2.0 et à l'adhérence de la communauté. D'ailleurs, selon une étude récente du CEFRIO (Centre francophone d'informatisation des organisations), la « culture organisationnelle » représente plus du quart des obstacles à l'adoption du modèle 2.0.

 

 Il est donc primordial de focaliser les efforts d'influence sur le développement de certains prérequis culturels, qui, à leurs tours, favorisent une adoption réussie.

 

Ces prérequis ne sont pas indispensables ; il est tout à fait possible de tenter la mise en place d'une stratégie 2.0 sans prendre en compte la dimension organisationnelle. Cependant, et dans une perspective de diminution des risques de rejet, certains principes sont à mettre en œuvre, synonymes de facteurs clés de succès. Les points suivants constituent une liste non exhaustive de bonnes pratiques et doivent prendre en compte la dimension contextuelle de chaque organisation :

 

  • Créer un état de prédisposition à l'adoption d'un modèle collaboratif ;
  • Mettre en place des incitatifs au partage d'informations stratégiques et ciblées ;
  • Encourager l'utilisation des outils Intranets via des interfaces adaptées ;
  • Lever toutes barrières managériales et technologiques liées aux usages ;
  • Évangéliser les aspects positifs de l'E2.0 ;
  • Mettre en place un système de gouvernance approprié - qui partage les valeurs du 2.0, qui favorise la collaboration interdépartementale et qui valorisent la participation active.

 

En synthèse, ces prérequis focalisent surtout les aspects humains, et très peu la dimension technologique, puisque l'adoption d'un modèle E2.0 passe inévitablement par une culture prédisposée et encouragée aux valeurs qu'elle sous-tend.

 

VOIRIN Consultants, par son expertise en management des organisations et du Web, accompagne vos projets d'adoption au modèle de l'entreprise 2.0 et de conduite du changement dans l'influence de votre culture organisationnelle. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter :

 

Esteban GWINNER, Directeur de Projet Web, à l'adresse email suivante : esteban.gwinner[@]voirin-consultants.com;

Luc LESPERANCE, Assistant Chef de Projet, à l'adresse email suivante : luc.lesperance[@]voirin-consultants.com

Source: www.voirin-consultants.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article