Pense-bête autour de "L'acteur et le système"- Crozier et Friedberg

Publié le par comm-on.over-blog.com

Michel Crozier et Erhard Friedberg, sociologues français, partent du postulat selon lequel le comportement des acteurs dépend des objectifs clairs et conscients, des atouts de chacun et et d'une situation définie par un cadre précis à un moment donné.

Ainsi, l'accent est mis sur les composants, les acteurs( individus, groupes, coalitions...)  du système social. Les deux auteurs partagent une même vision, une démarche dite "analytique" ou "interactionniste" , qui vise à comprendre les enjeux, les alliances, les jeux... qui peuvent s'opérer au sein d'une organisation.

Selon les travaux de M.Crozier, la capacité d'action de l'acteur repose sur 4 postulats:        

 - "l'organisation est un construit": existence de contraintes externes et construction d'une organisation par les acteurs en fonction des jeux

- l'acteur est "relativement libre"

- les objectifs de l'organisation et des individus se recouvrent mais pas totalement ; il existe toujours une part de négociation

- la rationalité limitée: les acteurs cherchent de la satisfaction VS optimisation

 

A.VDH

Publié dans Les pense-bêtes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alex 04/08/2010 18:33


oui, d'ailleurs le "lisez Crozier" s'adressait aux lecteurs de votre blog